top of page

Première École Publique d'Opticiens en Afrique Subsaharienne : une coopération Franco-Congolaise porteuse d'avenir

Dernière mise à jour : 14 juin

À la suite du partenariat signé avec le Ministère de l'Enseignement Technique et Professionnel du Congo et grâce au concours de nos différents partenaires locaux et français (Gouvernement du Congo, Groupe Vyv et la Chambre de Commerce et d'Industrie de Maine et Loire), 2021 a vu naître la première école publique d'opticiens en Afrique subsaharienne, l'École Congolaise d’Optique (ÉCO).


L'ÉCO s'engage à former des opticiens et à faciliter l'accès à l'offre de soins dans l'équipement des lunettes et verres ophtalmiques. Elle est organisée avec des cours de matières générales dispensés par les enseignants du Congo et tous les 15 jours la venue d’experts de France sur les matières professionnelles avec la présence de salariés du groupe VYV et de la CCI de Maine-et-Loire. 


Depuis la première promotion en 2022, à la suite de laquelle pas moins de 31 opticiens ont été formés, deux autres ont suivi ! 

En mai dernier, les élèves de la promotion de 2024 ont d’ailleurs franchi une étape clé avec la tenue de la session d'examens blancs. Ces derniers sont, non seulement une occasion de mettre en pratique leurs connaissances théoriques et pratiques, mais aussi de renforcer leur confiance et leurs compétences professionnelles, afin d’espérer et de consolider leur devenir de futurs opticiens. 


A l’avenir, Mutualistes Sans Frontières sortira du dispositif en 2025. Cette école s’ouvrira alors à l’ensemble des pays de la zone. D’ici là, Mutualistes sans Frontières s’est engagée à former les futurs professeurs qui devraient être au nombre de 12, ce qui permettra d’accueillir un plus grand nombre d’étudiants.



13 vues

Comments


bottom of page